BERNARD CONTROLS équipe des sous-marins de la marine nationale

Le programme Barracuda, un projet de construction de six sous-marins d’une valeur supérieure à plusieurs milliards d’euros, a été lancé dans le cadre d’une modernisation de la flotte il y a 18 ans. Cette commande, passée à l’époque par la marine française, concerne une nouvelle génération de sous-marins nucléaires d’attaque. La livraison des six sous-marins s’échelonnera entre 2019 et 2028.

Le programme Barracuda, un projet de construction de six sous-marins d’une valeur supérieure à plusieurs milliards d’euros, a été lancé dans le cadre d’une modernisation de la flotte il y a 18 ans. Cette commande, passée à l’époque par la marine française, concerne une nouvelle génération de sous-marins nucléaires d’attaque. La livraison des six sous-marins s’échelonnera entre 2019 et 2028. Dans l’entrepôt géant de Cherbourg (Nord de la France), 400 ouvriers travaillent à la préparation du premier sous-marin. Bernard Controls a pris part à ce projet et livré des servomoteurs multi-tours entièrement customisés pour répondre à des critères bien spécifiques.

La classe Barracuda désigne la nouvelle génération de sous-marins d’attaque remplaçant la classe Rubis. En effet, plusieurs améliorations ont été réalisées entre les deux générations notamment l’extension de la durée entre les périodes de maintenance de l’appareil que l’on appelle « Refuelling and Complex Overhaul » (RCOH) qui passe de 7 à 10 ans, permettant ainsi une plus longue présence sous l’eau. Les sous-marins ont été entièrement conçus de manière à assurer différentes fonctions telles que les missiles marins, les nageurs de combat, et opérations de projection de forces et de puissances. Bernard Controls a livré plusieurs lots de servomoteurs multi-tours avec boitiers de contrôle INTELLI+® ainsi que des pièces de rechange et autres équipements de contrôle associés. Qualifiés pour applications nucléaires en dehors de l’enceinte de confinement (Nuc OC), les servomoteurs BERNARD CONTROLS seront utilisés pour opérer dans le système de refroidissement du réacteur nucléaire.

Pour cette commande, les spécifications demandées étaient très précises. Par exemple, de manière à réduire le volume sonore à l’intérieur du réacteur, les pièces mécaniques du servomoteur ont été réalisées dans un plastique spécifique. De plus, le logiciel de l’INTELLI+® a été customisé de manière à satisfaire des options de contrôle supplémentaires.

Télécharger le .pdf