Commande manuelle

Maintenance simplifiée avec la technologie de commande manuelle BERNARD CONTROLS

Suivant les marches et les types d'installation, les spécificités de la commande manuelle de secours, qui est un élément important de tout servomoteur, sont différentes. Pourtant, plusieurs concepts sont indispensables.

Spécifications de base:

La grande majorité des spécifications techniques impose la commande manuelle a priorité électrique. Toutefois, il faut respecter les 2 principes suivants :

  • La commande manuelle doit être manœuvrable dans tous les cas.
  • Le nombre de tours au volant ne doit pas être trop important.

Exemple 1 :

Sur un circuit de vapeur sous pression, la fermeture de la vanne se fait sur limiteur d'effort. Lorsque le couple est élevé, l'utilisation d'un système d'embrayage par crabot est aléatoire, car la force à appliquer sur le levier d'embrayage pour permettre le passage en mode manuel est très importante.

Exemple 2:

Afin de motoriser une vanne quart de tour de Dn500 ayant un couple d'environ 2 500 Nm, le nombre de tours au volant a effectuer peut varier de 30 a plus de 500 tours, suivant la technologie retenue. Ainsi, un empilement de réducteurs peut rendre inefficace la fonction de sécurité de la commande manuelle.

En conclusion, il n'existe pas qu'une solution valable pour l'ensemble des applications, mais des techniques différentes adaptées aux besoins réels.